We have detected that cookies are not enabled on your browser. Please enable cookies to ensure the proper experience.

You are here

Articles

Close

Lettre ouverte des Frontaliers de la Comté

Il n'y aurait pas lieu de lancer cet appel si les Elfes et les Nains constituaient le danger le plus menaçant... mais des choses plus sombres et ténébreuses rôdent dans les environs. Nous avons besoin de plus de Frontaliers que jamais, et ces Frontaliers doivent être bien équipés et bien entraînés.

Aussi demandons-nous à toutes les Personnes Libres de se joindre à notre cause ! Au cours de vos voyages et aventures, vous trouverez peut-être des jetons de Frontalier – de simples colifichets ou de petits morceaux de débris divers.  Les Frontaliers récupèrent ces rebuts et les fondent et les refaçonnent, puis ils les échangent ou les vendent. Le produit des ventes servent à obtenir des ressources pour nos rangs.    Si vous vous trouvez dans la Comté, amenez ces objets au groupe de Frontaliers installé près de la statue dans le centre de Grand'Cave.

Nous autres Hobbits de la Comté ne sommes pas très connus en dehors de nos frontières, mais sachez que nous sommes généreux et aimons partager !   Aussi, pour exprimer notre gratitude, avons-nous établi une série de récompenses et d'incitations – dans le but également d'encourager les contributions à notre cause !  

Toute personne suffisamment généreuse obtiendra l'accès à un large éventail d'objets uniques, qui peuvent être acquis contre quelques jetons supplémentaires, bien entendu !
Cependant, si tous les Peuples Libres se mobilisent pour atteindre nos objectifs de collecte de fonds, les Frontaliers ont en réserve des récompenses encore plus grandes. Des objets supplémentaires seront disponibles au négoce, un imposant monument commémorant l'événement sera érigé à Grand'Cave, et chacun se rendra compte que sa générosité l'a rendu un peu plus rapide, fort et brave.

Nous, de la Comté, remercions tous nos amis pour leur aide.  Avec votre aide, nous ferons de sorte à ce que nos herbes demeurent vertes, nos pieds poilus, et nos celliers bien remplis, et traverserons ensemble cette époque tourmentée en Terre du Milieu.

 

Close

This form's session has expired. You need to reload the page.

Reload